Quelles sont les aides disponibles pour construire une maison passive ?

Avec la crise écologique dont les conséquences se font de plus en plus ressentir, l’heure est à la transition écologique. Notre mode de vie est, évidemment, remis en cause et notamment nos habitations. Alors que les éco-rénovations et éco-constructions s’accélèrent, certains décident de faire un grand pas en avant pour construire leur maison passive. Quelles sont les aides disponibles pour vous y aider ?

Le prêt à taux zéro

Si le prêt à taux zéro est bien connu des Français et qu’il a permis à beaucoup d’entre eux, depuis 1995, d’accéder à leur première propriété immobilière, ce dispositif a bien changé depuis ses débuts. Le principe reste toujours le même : le particulier emprunte une somme qui varie selon son revenu et le bien qu’il souhaite acheter et c’est l’État qui rembourse les intérêts à la banque sous forme de crédit d’impôt.

Ce qui n’a pas vraiment changé non depuis le début de ce prêt, c’est sa volonté d’aider les particuliers à accéder à la propriété. Pour cela, le PTZ est aussi applicable sur les constructions neuves. Il est donc tout à fait possible de financer la construction de sa maison passive avec un PTZ. Ce prêt ne finance que rarement l’intégralité des travaux, mais peut être d’une grande aide.

Le crédit d’impôt

Si l’État accorde des crédits d’impôt aux banques dans le cadre des PTZ, il le fait aussi pour les particuliers qui peuvent justifier de l’intérêt écologique de leur dépense. Vous pouvez donc même souscrire un crédit à la consommation pour financer la fin de vos travaux et obtenir des réductions d’impôts qui viendront le rentabiliser.

Attention tout de même à ne pas souscrire à n’importe quel crédit et prenez le temps de comparer les taux, avec un comparateur comme Moneybanker. Plus vous arriverez à obtenir des taux d’intérêt faibles, plus votre crédit d’impôt s’avérera rentable. Il est donc tout à fait dans votre intérêt de rester le plus économe possible.

Les rénovations écologiques

Les aides à la construction sont nombreuses et, pourtant, cette habitation écologique et économique (sur le long terme) a encore un peu de mal à convaincre les Français. Pourquoi ? Parce que son coût reste encore assez élevé, notamment du fait des nombreuses technologies avancées qu’elle utilise en matière d’isolation. Résultat, elle coûte, en général, entre 1.700 et 2.000€ du mètre carré.

Beaucoup de Français se tournent alors davantage vers la rénovation de leur logement que la construction d’habitations neuves. Pour ceux qui ne sont pas primo-accédants, cela leur permet de bénéficier, malgré tout, d’un éco-PTZ sur leurs travaux. D’autres aides et d’autres crédits d’impôt sont également accessibles pour financer ces travaux.

Auteur de l’article : Maison