installation photovoltaique

Faut-il assurer les équipements d’énergie renouvelable ?

Panneaux solaires, installation photovoltaïque, chauffe-eau solaire, pompes à chaleur, éoliennes : les énergies renouvelables ont le vent en poupe et d’ailleurs de plus en plus de particuliers choisissent de faire assurer leurs installations. Voici tout ce qu’il faut savoir pour assurer efficacement ses équipements d’énergie renouvelable.

Pourquoi assurer les équipements d’énergie renouvelable ?

 

La loi impose désormais aux particuliers de souscrire une assurance responsabilité civile qui vient assurer leurs équipements d’énergie renouvelable tels que les panneaux photovoltaïques, les chauffe-eaux individuels, les kits solaires, les ventilations à double flux et autres installations hydrauliques contre les catastrophes naturelles et autres dégâts. L’assurance multirisque et la mutuelle gieps interviennent également dans la prise en charge des dégâts que pourraient causer les équipements à un tiers, cela concerne notamment les risques d’électrocution et autre décrochage des cellules photovoltaïques. D’ailleurs, une attestation d’assurance habitation pourrait être demandée lors du raccordement des panneaux solaires au réseau d’électricité publique. Comme on sait également que le coût des capteurs solaires qui peuvent produire de l’électricité n’est pas donné, il revient plus intéressant de souscrire une assurance multirisque qui couvrira les éventuelles pannes et problèmes lors de la pose des dispositifs d’énergie positive.

Si le propriétaire est tenu de souscrire une assurance multirisque pour son installation, il en va de même pour le professionnel qui est en charge d’installer les équipements renouvelables comme le chauffe-eau et le parc solaires. Il devra en effet être couvert par une garantie décennale qui intervient en cas de malfaçon ou de problème lors de la pose et le raccordement des équipements renouvelables comme les panneaux solaires photovoltaïques et les échangeurs de chaleur.

Quid des équipements spécifiques ?

 

assurance tout risqueLes dommages occasionnés par les intempéries et autres catastrophes naturelles aux installations destinées à produire ou à utiliser des énergies renouvelables tels que les installations solaires, les sondes géothermiques et les pompes à chaleur sont généralement pris en charge par l’assureur. D’autres installations plus spécifiques telles que les installations d’énergie éolienne et hydroélectrique, le chauffage à bois, les installations fonctionnant au biogaz et l’équipement technique de bâtiment utilisant l’énergie peuvent également rajoutés à la liste.

En fonction de l’offre d’assurance de la compagnie d’assurance, il se peut que les dommages occasionnés sur les installations photovoltaïques couplées au réseau et autres installations thermos solaires bénéficient d’une couverture étendue en cas de perte de rendement. Les dommages qui résultent d’un court-circuit, d’un défaut de matériel ou de pose ainsi que d’aléas naturels comme la grêle et la tempête bénéficient d’un remboursement à hauteur du montant des biens matériels. À cela peuvent s’ajouter les frais supplémentaires si les dégâts sont colossaux.

Pour les installations solaires, l’assurance prévoit un remboursement qui vient compenser la perte d’indemnisation pour l’énergie non produite à la suite de catastrophes naturelles ou d’incendie. Pour les sondes terrestres et autres pompes à chaleur, les assureurs limitent généralement la prise en charge aux échangeurs géothermiques et aux pompes à chaleur. Comme pour les installations solaires, les dommages doivent résulter de catastrophes naturelles comme la modification géologique ou de problèmes internes à savoir un court-circuit, un défaut de matériel ou encore un défaut de pose. Dans tous les cas, le niveau de couverture peut changer d’une enseigne à une autre, ce qui fait qu’il est important de bien se renseigner avant de se lancer.

Comment bien choisir son assurance multirisque ?

 

Les équipements d’énergie renouvelables, notamment les cellules photovoltaïques, font entièrement partie de l’habitation une fois qu’ils sont installés. Il devient ainsi impératif de les assurer, pour ce qui est du coût de leur mise en œuvre, il est intéressant de rappeler qu’il existe des aides dédiées pour la transition énergétique et la réalisation du bilan énergétique, ce qui simplifie la tâche. Pour en revenir au choix de l’assurance, pour trouver la meilleure assurance,  il est de mise de recourir aux comparateurs de mutuelle qui compare toutes les offres d’assurance des professionnels de l’assurance. Après qu’on a sélectionné le contrat d’assurance qui promet les meilleures garanties au meilleur prix, il faudra penser à prendre une extension de garanties de l’assurance multirisque habitation ou de souscrire un contrat spécifique qui va assurer les équipements renouvelables et simplifier l’installation des panneaux photovoltaïques.

Dans tous les cas, le contrat retenu devra présenter les bonnes garanties et surtout, proposer une prise en charge à hauteur de 70 % des installations d’énergies renouvelables. L’assurance multirisque habitation vient par exemple couvrir les panneaux photovoltaïques et autres installations reconnues pour leur efficacité énergétique des intempéries, des incendies, des dégâts des eaux, d’éventuelles explosions et autres problèmes lors des raccordements électriques. L’assurance responsabilité civile peut également être jouée au cas où les équipements auraient généré des dommages à un tiers. Enfin, pour ceux qui recherchent une couverture complète, il reste possible d’opter pour des extensions de garanties comprenant une garantie dommages aux biens qui va remplacer ou réparer les installations en cas de dommages, une garantie contre le vol ou encore une garantie contre les actes de vandalisme.

Auteur de l’article : Franck