panneau photovoltaique habitat

Les sources d’énergie renouvelable pour l’habitat

Les enjeux de l’utilisation des sources d’énergie renouvelable pour l’habitat sont nombreux. Au-delà des objectifs de l’Union Européenne et de la France en particulier, il s’agit en l’occurrence de préserver l’environnement et de lutter contre le réchauffement climatique, en réduisant l’usage des combustibles fossiles et leur gaz à effet de serre. D’ailleurs, les dites sources ne manquent pas en France. Selon le Syndicat des énergies renouvelables, l’Hexagone est le 2ème gisement de vent au sein de l’Union Européenne et elle est en 5ème position pour ce qui est de l’ensoleillement. De telles énergies peuvent déjà être exploitées pour les habitats, non ?

L’énergie renouvelable, c’est quoi ?

Le terme énergie renouvelable désigne toute énergie qui se renouvelle à échelle humaine, c’est-à-dire sur une durée relativement courte. Par opposition, il y a les énergies fossiles, essentiellement le gaz, le charbon et le pétrole, qui ne se renouvellent pas à l’échelle humaine, puisque leurs formations se font sur des millions d’années.
Les énergies renouvelables sont aussi appelées énergies vertes, car en plus de leur caractère inépuisable, elles sont respectueuses de l’environnement, éloignant ou tout au moins limitant grandement l’émission de gaz à effet de serre.

  1. L’énergie éolienne
  2. L’énergie biomasse
  3. La production d’électricité panneaux solaires

Les avantages des énergies renouvelables

Sans nul doute, les énergies renouvelables sont de loin plus propres que les énergies fossiles. En plus d’être écologiques, elles sont gratuites et fleurissent à profusion sur tout le globe.
L’énergie éolienne est notamment une référence en matière d’énergie renouvelable. Ne produisant aucun déchet ni rejet, elle séduit de par son bon coefficient de performance, ce qui veut dire qu’elle garantit une excellente indépendance énergétique. Il s’agit notamment d’une alternative de choix pour les territoires qui ne bénéficient pas d’un accès à l’électricité.
L’énergie biomasse, quant à elle, découle de la combustion du bois, très utilisée en France. Si de premier abord, cette énergie produit des gaz à effet de serre, les rejets sont bien inférieurs contrairement aux énergies fossiles. De plus, ce type d’énergie joue un grand rôle dans l’économie locale tout en étant à la portée de toutes les bourses.
Production d’électricité grâce au photovoltaïque ou de chauffage grâce aux panneaux solaires thermiques, l’énergie solaire a aujourd’hui le vent en poupe. Elle est une solution de choix pour les personnes situés dans les zones ensoleillés, ce qui lui permet d’être très prisé dans le secteur énergétique. Néanmoins, elle convient tout aussi bien aux logements situés dans les territoires nuageux.

Les inconvénients des énergies renouvelables

  1. Le prix
  2. Energie éolienne force du vent
  3. Energie biomasse ressources de dame nature
  4. Energie solaire rendement satisfaisant

Malgré la pléthore d’avantages qu’elles offrent, les énergies renouvelables présentent aussi quelques défauts. Leurs principaux inconvénients résident certainement dans leurs prix. En effet, un investissement conséquent est de mise si vous voulez bénéficier de ce type d’installation.
La production d’énergie éolienne dépend en grande partie de la force du vent. C’est la raison pour laquelle les éoliennes sont installées dans des territoires ventés. Toutefois, certaines personnes s’opposent à leur mise en place du fait des nuisances sonores et visuelles.
L’énergie biomasse a, pour sa part, l’inconvénient de ne pas pouvoir être exploitée de façon intensive au risque d’épuiser à grande vitesse les ressources de dame nature.
L’énergie solaire, quant à elle, ne dispose pas encore d’un rendement satisfaisant pour pallier l’ensemble des besoins énergétiques d’un logement.

Quelles énergies renouvelables pour notre habitat ?

cheminee chaudiereDiverses sources d’énergie renouvelable sont désormais à la portée des particuliers. Pour produire de l’électricité au sein des habitats par exemple, il y a l’énergie solaire à travers l’utilisation de panneaux photovoltaïques transformant la lumière du soleil en électricité, ainsi que l’énergie éolienne exploitant la force du vent.
Pour l’obtention d’eau chaude sanitaire, il y a essentiellement le solaire thermique. Il s’agit de capter la chaleur émise par le soleil et de la redistribuer à l’aide d’un liquide caloporteur. Notons que ce type d’installation peut aussi être utilisé pour le plancher chauffant.
Enfin, pour le chauffage et la climatisation, on peut citer l’énergie géothermique exploitation des calories et de la chaleur du sol, l’aquathermie ou exploitation des calories de l’eau, l’aérothermie soit exploitation des calories de l’air, ainsi que le bois à travers l’utilisation de chaudière à granulés, de poêle, etc.
Il est bon de savoir que l’installation de ces systèmes exploitant les sources d’énergie renouvelable peut faire bénéficier de différentes aides de l’État, dont un crédit d’impôt de 50%.

Comment préserver davantage l’environnement ?

Pour limiter davantage le changement climatique, outre le fait d’avoir recours aux énergies nouvelles pour s’éclairer, se réchauffer et avoir de l’eau chaude, on peut aussi se déplacer grâce à ces dernières. Notamment, il y a les « véhicules électriques » qui sont également désormais accessibles à tous (voiture électrique, vélo électrique…).
Certaines avancées technologiques peuvent par ailleurs être vulgarisées. On peut par exemple parler de la dématérialisation. Il s’agit de numériser les documents, évitant ou tout au moins limitant ainsi l’usage et la consommation de papiers. En d’autres termes, ce procédé contribue aussi, à sa façon, à préserver l’environnement. Que demander de mieux ?

Auteur de l’article : Franck