entretenir un asparagus

Comment entretenir un asparagus ?

L’asparagus est une plante herbacée originaire de l’Afrique qui se cultive principalement à l’intérieur s’il n’est pas dans son milieu naturel. Issue de la même famille que les asperges, elle peut tout à fait s’acclimater en France sous certaines conditions.

Comment planter un asparagus ?

Dans son milieu naturel, l’asparagus peut pousser en pleine terre et dispose même la capacité de se développer avec d’autres plantes. Mais dans un climat méditerranéen, il serait plus judicieux de le planter dans un pot. Toutefois, si vous vous situez dans le Sud de la France, s’il reste à l’ombre et à température ambiante, il peut se cultiver à l’extérieur.

Les méthodes pour arroser et nourrir un asparagus

Tout comme n’importe quelle herbacée, l’asparagus devrait s’arroser de manière assez modérée même en été. Afin savoir s’il a besoin d’eau ou non, il faut analyser son terreau. S’il est devient trop sèche, cela voudrait dire qu’il faut l’arroser de nouveau. Pendant l’hiver par contre, il est important de réduire son niveau d’arrosage.

Afin de nourrir la plante, il ne faut pas oublier les engrais. En moyenne, il est recommandé de lui fournir du compost ou du fumier au moins une fois toutes les deux semaines pendant toute l’année.

Outre l’eau et l’engrais, il est également recommander de dépoussiérer périodiquement ses feuillages. Comme la plante se dispose souvent dans l’ombre, cette opération est très importante pour la photosynthèse.

Enfin, pour que ses feuilles ne jaunissent pas, il est plus qu’impératif de le garder sous une certaine température. Tout au minimum, elle ne doit être en dessous des 8 degrés et ne dois pas dépasser non plus les 25 degrés Celsius.

Comment multiplier l’asparagus ?

Pour multiplier l’asparagus, il existe deux méthodes qui peuvent bien fonctionner. La première c’est de replanter ses graines. Assez complexe, elle doit se faire obligatoirement au printemps. Et pour qu’il puisse pousser dans les meilleures conditions, il faut que les graines soient justes couvert de terreau et non trop enfui tout en les arrosant périodiquement. Pour la deuxième méthode, elle consiste à le bouturer. Pour ce faire, découper une partie de plante avec un bout de racine et rempoter le ensuite dans un autre pot.

Les maladies courantes de l’asparagus

Quand il est bien entretenu, l’asparagus est très invulnérable aux maladies de plantes. De même pour les insectes, il est très rare qu’il puisse subir des attaques. Néanmoins, ces bêtes noires restent les cochenilles et les araignées rouges. Pour les prévenir, la meilleure solution c’est d’humidifier périodiquement ses feuilles.

Auteur de l’article : Ria