Laurier du Portugal : comment le cultivier et l’entretenir ?

Tout comme le charme, le laurier du Portugal ou prunus lusitanica peut s’utiliser pour l’ornement ou la clôture. Facile à cultiver et à entretenir, cet arbuste est surtout très répandu à l’Ouest de l’Hexagone.

Quelques informations bonnes à savoir sur le laurier du Portugal

Contrairement à d’autres plantes comme le frangipanier et l’asparagus qui s’acclimatent difficilement en France, le Laurier du Portugal s’adapte très bien à un climat méditerranéen. Ultra résistant au gel, cet arbuste peut survivre même à une température de – de 15°C.

A maturité, le Laurier du Portugal peut facilement atteindre les 10 à 15 mètres de hauteur et ses feuilles en forme de dentelles peuvent avoir une longueur de 12cm.  

Concernant sa floraison, cet arbuste ne fleuri pas en printemps mais à partir du début de l’été (entre mai et juin). Très parfumé, ses fleurs pourraient très bien donner une touche de fraicheur pour un jardin.

Comment planter le laurier du Portugal ?

Comme c’est une plante originaire de l’Europe (Portugal, Espagne et Macédonien), le Laurier du Portugal peut très bien pousser même sur un sol calcaire qui dispose d’un PH autour de 7. Néanmoins, pour que la bouture puisse pousser convenablement, il est vivement conseillé d’utiliser de l’engrais et du compost.

Si vous utilisez le laurier du Portugal pour servir de haie, tâchez de garder un espace de 1 mètre entre chaque bouture. En les distançant ainsi, il vous serait très facile de les tailler.

Entretien et prévention des maladies et insectes

Pour bien entretenir le prunus lusitanica, il est important de ne le tailler qu’après sa période de floraison. Si vous le faites pendant le printemps, ça pourrait un peu le nuire. En ce qui concerne l’arrosage, vous n’avez à le faire que pendant les périodes très chaudes comme en aout ou en juillet.

Côté maladie, le Laurier du Portugal est assez robuste. Néanmoins, il est très vulnérable aux pucerons, aux petits charançons noirs et aux otiorrhynques.   

Méthodes de multiplication du laurier du Portugal

Si vous êtes un passionné, vous pouvez très bien vous procurer d’un ou de plusieurs semis de graines fraîches. Pour les faire pousser, l’idéal serait d’attendre l’automne et de les disposer dans un bac ou pot avec un terreau bien drainé.

Par contre, si vous n’avez pas le temps d’attendre, vous pouvez toujours opter pour la bouture. Et contrairement aux semis, pour planter une bouture de prunus lusitanica la saison idéale reste le printemps.

Auteur de l’article : Ria