Pourquoi les puces piquent?

Les puces sont des ectoparasites hématophages temporaires, des types particuliers de parasites qui vivent sur la surface externe de l’hôte en se nourrissant de son sang. Ils peuvent infester à la fois les mammifères y compris les humains et les oiseaux. La douleur et les démangeaisons que les piqûres de puces provoquent inquiètent moins que les maladies potentielles que ces insectes peuvent transmettre. En effet, les puces peuvent être le vecteur d’infection de plusieurs micro-organismes responsables de nombreuses infections. C’est précisément pour cette raison qu’il est crucial de prévenir leur infestation.

Caractéristiques physiques de la puce

Une puce a une tête disproportionnellement petite. Elle est dépourvue d’ailes mais ses grandes pattes arrière lui permettent de sauter de longues distances. Elle a la forme ovale et mesure environ 2 à 8 mm de long. Ses pièces buccales lui permettent de piquer et sucer le sang. En général, elle est de couleur brun clair à brun foncé. Une puce peut sauter plus de 30 cm de hauteur.

Manifestations cliniques et symptômes des piqûres de puces

Le principal symptôme induit par les piqûres de puces est sans aucun doute la démangeaison qui peut être associée à la douleur, surtout après un grattage et un frottement continu. Parfois, la zone affectée par les piqûres de puces peut être légèrement enflée. Le gonflement atteint rarement des degrés graves. Chez les individus prédisposés et sensibles, la salive de ces insectes qui est inévitablement injectée dans l’hôte pendant la piqûre peut provoquer des allergies. Ces allergies se manifestent par l’apparition de dermatites allergiques et d’érythèmes associés à des démangeaisons intenses. En plus de la transmission potentielle d’agents pathogènes, les grattages et les frottements continus des lésions causées par les morsures de puces peuvent entraîner des abrasions de la peau et des blessures, qui peuvent causer une infection, de la fièvre et de l’anémie.

Comment se débarrasser des puces?

Il existe plusieurs manières de prévenir l’infestation des puces :

  • Plantez des plantes qui repoussent naturellement les puces dans votre jardin : lavande, menthe, chrysanthèmes, penny royal.
  • Vaporisez directement de l’huile essentielle sur le pelage de vos chiens ou chats: optez pour la citronnelle, la menthe poivrée, l’eucalyptus, l’arbre à thé ou le romarin.
  • Saupoudrez du sel ou du bicarbonate de soude directement sur le tapis et laissez agir pendant toute la nuit. Le lendemain, Passez l’aspirateur. Nettoyez votre aspirateur après cela pour éviter la rouille.
  • Utilisez les peignes anti-puces spécialement conçus pour les animaux.
  • Si votre chien ou votre chat n’aime pas le spray anti-puce, fabriquez-lui un collier répulsif anti-puce sur lequel vous appliquez quelques gouttes d’huiles de lavande ou de cèdre.
  • Donnez du bain régulièrement à votre animal de compagnie. Utilisez du shampooing organique pour animaux ou diluez 5 cl de jus de citron dans son shampooing habituel.

Auteur de l’article : Maude Dergbert

Enseignante en BTS Technico-commercial & coordinatrice de projets événementiels au LYCEE de St Remy depuis 2019

Passionnée par mon métier et la réussite de mes Étudiants, depuis 2019, j’ai rejoint le portail Maisonenergiesrenouvelables.fr/ dont la devise est « Maison Énergies renouvelables », avec pour axe principal l’information des citoyens.

J’ai à cœur de concevoir les solutions pour répondre aux besoins des lecteurs et utilisateurs finaux.