Saule pleureur : plantation, multiplication et entretien

Pouvant se ressembler à un charme à forme pleurante, le saule pleureur ou encore le Salix babylonica est largement plus imposant car il pourrait avoir une hauteur de 25 à 30 mètres. Poussant généralement au bord de l’eau, tout comme le laurier du Portugal, il est tout à fait possible de le faire pousser dans le jardin pour servir d’arbre d’ornement.

Un peu plus sur le saule pleureur

Arbre originaire de la Chine, le saule pleureur pourrait avoir une longévité de 100 ans. Ayant marqué l’histoire de l’humanité, il a été cité dans la Bible (la Psaume) et certaines figures historiques comme l’empereur Napoléon Bonaparte aimaient bien s’y prélasser.

Disposant d’un long feuillage un peu denté, le saule pleureur fleurit en début d’été ce qui pourrait grandement rapporter fraicheur et relaxation. Si son tronc pourrait atteindre les 20 mètres et plus, pour un saule pleureur acclimaté en France, sa hauteur moyenne est de 15mètres.

A la fin de sa vie, le saule pleureur devrait être coupé car ses racines trop peu profondes par rapport à d’autres arbres pourraient facilement le détacher du sol.

planter saule pleureur
source: wikipedia.org

Plantation et entretien du saule pleureur

Pour faire pousser le saule pleureur, il doit être planté à un mètre de profondeur. A part cela,  il faut que sol bien humide et drainé. De préférence, son PH devrait être autour des 5.5 à 7.5 et il faut impérativement éviter les sols rocailleurs et argileux.

Concernant sa localisation le saule pleureur aime bien les endroits ensoleillés à minima à mi ombre. Et comme c’est un arbre solitaire, il n’est pas du tout recommandé de le planter à côté d’une autre plante.

Niveau entretien, le Salix babylonica n’a pas besoin d’arrosage. Avant ses 10 ans, il faut par contre tailler tous les printemps afin que ses nouveaux rameaux puissent mieux apparaitre.

Maladies et multiplication

La tavelure est la maladie la plus fréquence chez le saule pleureur. Transmise par des champignons marssoninas, elle peut faire jaunir ses feuilles. Pour prévenir cette maladie, il est conseillé d’enlever les feuilles et rameaux contaminés. Par la suite, vous devriez imbiber l’arbre par de la bouillie de bordelaise.

Pour sa multiplication, c’est tout à fait possible en bouturage. Il faut prendre une branche sur son sommet et le disposer dans un pot jusqu’à ce que les racines poussent. Si vous ne voulez pas effectuer cette tâche, vous pouvez toujours opter pour l’achat d’une pépinière qui est moins complexe. 

Auteur de l’article : Maude Dergbert

Enseignante en BTS Technico-commercial & coordinatrice de projets événementiels au LYCEE de St Remy depuis 2019

Passionnée par mon métier et la réussite de mes Étudiants, depuis 2019, j’ai rejoint le portail Maisonenergiesrenouvelables.fr/ dont la devise est « Maison Énergies renouvelables », avec pour axe principal l’information des citoyens.

J’ai à cœur de concevoir les solutions pour répondre aux besoins des lecteurs et utilisateurs finaux.