Différences entre terreau et terre végétale

Vous aimez le jardinage ? Rénovez vos plates-bandes ou aménagez tout votre jardin tout en utilisant les bonnes terres. Tout le travail que vous effectuerez seront emporté par les eaux de pluie si vous n’utilisez pas le bon sol. Il se pourrait que vos plantes manquent de nutriments. Ainsi, il est important pour vous de prendre connaissance de la différence entre la terre de jardin et la terre végétale. Le choix du mauvais sol pourrait nuire à la vitalité de votre jardin ainsi qu’à la croissance des fleurs.

La terrez de jardin : c’est quoi ?

Ce type de terre ne correspond à un type de terre spécifique. Toutefois, le terme ‘’terre de jardin » est employé sur les emballages de terre pré-mélangée que l’on trouve dans les magasins de bricolage. Le terreau domestique est composé de sables, d’argile, de limon et de minéraux. Par ailleurs, la terre de jardin conditionnée est mélangée à une variété de textures et de sols. Ce mélange est surtout destiné pour un jardin et plantes particuliers. Il existe différents mélanges pour les jardins de fleurs, les jardins d’herbes aromatiques ou encore les potagers.

Lorsque vous achetez de la terre de jardin, renseignez-vous sur les sources et matières organique utilisées pour le mélange. Il est important que vous sachiez si cette terre se mélange bien avec celle de votre jardin.

Qu’est-ce qu’on entend par terre végétale ?

Il s’agit de la couche supérieure du sol à la surface de la terre. La terre arable ou la terre cultivable a une profondeur minimale de 12 cm et sa texture peut varier. Les meilleurs types de terre végétale ont une texture loameuse. Cela signifie qu’elles sont composées de moins de 52% de sables, de 7 à 27% d’argile et de 28 à 50 % de limon. Ce sont des types de terre qui ont une faible capacité de rétention d’eau. La terre végétale est facile à travailler. Elle est vendue en plus grandes quantités puisqu’elle est destinée au aménagement à grande échelle. La terre végétale est plutôt un mélange de terre d’usage générale qui ne peut être mélangé avec autant d’engrais et de matière organique.

Terre de jardin ou terre végétale : Comment faire le bon choix ?

Choisissez le sol en fonction des besoins de votre jardin et plantes. L’analyse du sol est un bon point de départ. Cela vous permettra de connaitre les éléments nutritifs qui manquent à votre jardin. Pour la plupart des travaux de jardinage, les sols argileux, limoneux et sableux sont à éviter. Ils ont tendance à retenir l’humidité après la pluie. Cela empêche l’air d’atteindre les racines des plantes en dessous. Le terreau de jardin conditionné peut être préparé pour cibler un type de plante spécifique. De l’autre côté, la terre végétale est idéale pour les aménagements paysagers à usage général. Si vous avez beaucoup d’espace à couvrir dans votre jardin, vous pouvez envisager de mélanger un peu de chaque type de terre. Les sols de jardin de haute qualité sont plus onéreux que les terreaux.

Auteur de l’article : Maude Dergbert

Enseignante en BTS Technico-commercial & coordinatrice de projets événementiels au LYCEE de St Remy depuis 2019

Passionnée par mon métier et la réussite de mes Étudiants, depuis 2019, j’ai rejoint le portail Maisonenergiesrenouvelables.fr/ dont la devise est « Maison Énergies renouvelables », avec pour axe principal l’information des citoyens.

J’ai à cœur de concevoir les solutions pour répondre aux besoins des lecteurs et utilisateurs finaux.