Papyrus : comment le planter et l’entretenir ?

Originaire de l’Afrique et issu de la famille des cyperaceaes, le Papyrus est une plante qui est plus à l’aise dans les régions humides. Toutefois, il est tout à fait possible de l’acclimater si on suit bien certaines procédées.

Quelques informations bonnes à savoir sur le papyrus

Dans l’Egypte antique, le Nil était considéré comme étant un fleuve sacré. Et comme le papyrus pousse dans ses marais alluviaux, la plante avait à l’époque une place importante dans les croyances religieuses des égyptiens.

Pendant l’époque moderne, le papyrus a été acclimaté en Europe, en Asie et en Amérique.  Plante d’extérieure assez prisée en France, elle se démarque surtout par ses feuilles persistantes et sa floraison un peu particulière. Se cultivant principalement au printemps, à l’âge adulte, elle peut avoir une hauteur de 80 cm à 3 mètres.

Comment planter le papyrus ?

Dans l’idéal, le papyrus devrait se planter dans un sol très humide (berges, ruisseau de jardin, bassin…). Toutefois, il est tout à fait possible de le disposer dans un bac ou dans un pot, mais il faut qu’il soit continuellement arrosé avec de l’eau. Aussi tout au minimum tous les deux ans, il faut effectuer un rempotage afin que la plante puisse se développer convenablement. Et en ce qui concerne sa multiplication, on peut diviser ses touffes ou recourir à un bouturage.

Les méthodes pour bien entretenir un papyrus

Contrairement à d’autres plantes d’extérieures comme le frangipanier qui peuvent avoir des branches rebelles, il n’est pas vraiment nécessaire de tailler le papyrus. Néanmoins, par rapport à vos préférences surtout niveau esthétique, vous pouvez le faire car il ne craint pas le taillage.

Mise à part cela, le papyrus n’a pas trop besoin d’entretien s’il est constamment alimenté en eau. Par contre, pendant l’hiver, si vous habitez dans une zone très froide, il n’est jamais recommandé d’exposer le papyrus à une température en dessous des -5°. Et si c’est le cas, il faut le mettre dans un bac et le disposer dans un endroit plus chaud comme le garage.

Les maladies qui attaquent fréquemment le papyrus

Si le papyrus vit dans un bassin ou un marécage, il est moins vulnérable aux maladies. Toutefois, certains insectes comme l’araignée rouge et la mouche blanche lui sont très nuisibles. A cet effet, pour mieux préserver la plante, vous devriez l’imbiber d’insecticide. Même si ce produit est potentiellement très toxique, il ne lui inflige aucuns effets néfastes.

Auteur de l’article : Maude Dergbert

Enseignante en BTS Technico-commercial & coordinatrice de projets événementiels au LYCEE de St Remy depuis 2019

Passionnée par mon métier et la réussite de mes Étudiants, depuis 2019, j’ai rejoint le portail Maisonenergiesrenouvelables.fr/ dont la devise est « Maison Énergies renouvelables », avec pour axe principal l’information des citoyens.

J’ai à cœur de concevoir les solutions pour répondre aux besoins des lecteurs et utilisateurs finaux.