humidité

C’est quoi un diagnostic humidité

Votre logement fait face à l’humidité et vous ne savez pas quoi faire pour y remédier ? C’est sans aucun doute la principale maladie de la maison. Elle se traduit par un certain nombre d’inconvénients et en particulier des traces de moisissures ou mousse au champignon qui vont tacher les murs et les plafonds et qui détruisent en fin de compte le mur lui-même. On peut aussi avoir un mur d’intérieur qui est exposé à l’humidité et qu’on peut protéger avant même qu’il ne soit attaqué par les moisissures. Procéder à un diagnostic d’humidité, voilà une initiative permettant de détecter l’origine de ce fléau et le traiter de manière à limiter les dégâts.  

Qu’est-ce qu’un diagnostic d’humidité ?

Un diagnostic d’humidité est un moyen qui permet de déterminer d’où provient l’humidité dans une pièce par des analyses complètes de l’habitat.

  • C’est par ces analyses qu’émaneront les traitements spécifiques et efficaces.
  • En général, un diagnostic d’humidité coûte entre 300 et 800 € si le propriétaire fait appel à une entreprise spécialisée indépendante.
  • La société n’est pas là pour attester la présence de l’humidité, mais pour détecter l’origine de celle-ci.

Apres diagnostique l’entreprise va vous donner des recommandations qui vont vous permettre par la suite d’éradiquer le problème.  

Pour éviter les éventuelles dépenses, vous pouvez faire appel à deux entreprises différentes pour traiter l’humidité de votre habitat. La première pourra faire l’analyse de la situation et la seconde pourra mettre en place des solutions proposées. Si l’expertise objective de l’état de votre habitat est essentielle, c’est parce que cela représente la seule méthode pour déterminer les sources des signes d’humidité qui peuvent être une infiltration d’eau (par la toiture, le sol, une fissure, etc.), une condensation, un ruissellement, un problème de canalisation, etc.

Grâce au savoir-faire et à l’expertise d’un professionnel en détection de source d’humidité, vous pouvez ainsi limiter les dégâts ou mettre en place des techniques de prévention avant qu’il ne soit trop tard. Notez cependant que l’humidité présente dans une pièce se mesure à l’aide d’un humidimètre.

L’humidité, un souci qui peut être persistant

Tant que l’hygrométrie reste agréable et n’excède pas un certain niveau, l’humidité dans une maison est assez agréable. Cela permet aux occupants de l’habitat de respirer sans assécher les muqueuses nasales. Pour plus de confort quand on a le rhume, il est d’ailleurs recommandé d’humidifier sa chambre. Cependant, si l’humidité gagne trop de terrain et commence à se manifester par des moisissures présentes par exemple au bas des murs, des tapisseries qui noircissent, des ronds d’humidité sur le plafond, elle devient désagréable.

Une humidité trop présente entraine souvent aussi des pharyngites, des allergies à répétition ou l’asthme. Si vous ne vous attaquez pas directement à la source de cette humidité, vous risquez d’appliquer régulièrement des absorbeurs humidité ou aérer votre chambre en continuité, mais l’humidité continuera à se faire sentir vos habits et même vos meubles. Les déshumidificateurs et les absorbeurs d’humidité sont certes, performants, mais ne permettent pas de régler le problème.



Auteur de l’article : Maison