Saule crevette : comment le planter, l’entretenir et le multiplier

Contrairement à un saule pleureur qui peut avoir une hauteur de 25 m, le saule crevette dépasse rarement les 5 m. Egalement appelé Salix integra il est originaire de l’Asie et plus précisément de la Chine et du Japon.

Les points importants à connaitre sur le saule crevette

Contrairement aux autres plantes d’extérieurs, le saule crevette a une croissance rapide. A maturité, il peut atteindre les 5 m de hauteur pour une largeur de 2 m. Pouvant très bien s’acclimater au climat européen, cette plante peut supporter une température en dessous des 15° C.

Très facile à entretenir, cet arbuste peut vivre à plein soleil ou à mi ombre. Concernant son utilisation, il sert principalement pour l’ornement du jardin. Toutefois, il est aussi possible d’utiliser comme haie brise. Très design, en période de floraison (entre février et mars) ses touffes  proposent un bel artifice de couleur.

Les démarches pour planter cet arbuste

Pour planter le salix integra, favorisez les sols humifères et si possible sans calcaire. Pour ce qui est de son PH, de préférence, il doit se situer entre 5,5 et 7,5. A part cela, il est aussi vivement conseillé de le planter en printemps ou en automne. En dehors de cette période, mieux vaut le garder dans un pot.

planter saule crevette
Source: wikipedia.org

Au moment de la plantation, ne creusez pas un trou trop profond (pas plus de 60 cm). Et même si c’est une plante qui est assez sociable, tâchez de garder une distance de 1 m avec les autres plantes qui l’entourent. Au terme de cette étape, couvrez l’arbuste avec de la terre et un peu de compost après arrosez le abondamment.

Les gestes à faire pour l’entretenir

Pas comme les arbustes d’extérieurs qui se contente de l’eau de pluie, pour que le salix integra puisse croitre convenablement, il faut l’arroser au moins deux fois par semaines et jusqu’à trois en été. Pour le taillage, il devrait se faire le printemps suivant sa plantation. Pour ce faire, il faut juste faire quelques petites découpes et enlever les tiges mortes.

Les maladies qu’il peut contracter et ses modes de multiplication

L’Anthracnose du saule est la maladie qui touche le plus de le Salix integra. Sous forme de champignon, elle s’attaque à ses feuilles et ses rameaux. Afin de la prévenir, la meilleure des choses serait d’enlever fréquemment les feuilles mortes qui tombent surtout pendant le printemps. A part cela, le saule crevette est également très vulnérable au chancre noir  et à l’oïdium.

Pour multiplier, le saule crevette, elle pourrait se faire par le biais du bouturage et de la greffe. Mais si vous voulez moins vous prendre la tête, la meilleure solution c’est de se procurer une pépinière.

Auteur de l’article : Maude Dergbert

Enseignante en BTS Technico-commercial & coordinatrice de projets événementiels au LYCEE de St Remy depuis 2019

Passionnée par mon métier et la réussite de mes Étudiants, depuis 2019, j’ai rejoint le portail Maisonenergiesrenouvelables.fr/ dont la devise est « Maison Énergies renouvelables », avec pour axe principal l’information des citoyens.

J’ai à cœur de concevoir les solutions pour répondre aux besoins des lecteurs et utilisateurs finaux.