Taille toilette : comment la définir ?

La définition des dimensions d’un WC ne relève pas seulement d’un choix personnel. En effet, que ce soit pour un logement ou un ERP, il faut suivre certaines règlementations. A part cela, il y a également l’optimisation de la surface. Afin de réduire ses coûts de travaux et gagner plus d’espace par exemple, il est toujours conseillé d’aménager la toilette avec la salle de bain.

La taille de la toilette selon son type

Taille toilette WC standard

Pour un WC standard, les dimensions d’un WC minimales devraient comprendre 140 cm de longueur pour 70 cm de largeur. Mais pour que la toilette soit plus confortable, beaucoup de spécialistes recommandent une longueur de 160 cm pour une largeur de 80 cm.   

Taille WC suspendu

Pour ce qui concerne un WC suspendu, la règlementation en vigueur impose 20 cm d’espace libre entre les deux côtés de la cuvette et 40 cm de distance entre cette dernière et la porte.  

Taille toilette WC pour handicapé

Pour l’aménagement d’un WC pour PMR ou personne à mobilité réduite, ses dimensions devraient être conforme à la norme NF P 99-611. Pour les espaces entre la cuvette par exemple, ils doivent comprendre chacun un espace libre de 35 cm. Et pour que la personne puisse bien manœuvrer à l’entrée comme à la sortie, il faut prévoir une distance de 100 cm entre la cuvette et la porte. Mise à part cela, un WC pour PMR doit comprendre une barre d’appui et un distributeur de papier à 30 cm de ras du sol. Aussi s’il s’agit d’une toilette pour PMR destiné pour un ERP, la porte du WC doit disposer d’une signalétique.

Astuce confort

En plus d’une taille correcte, pour que la toilette puisse bien être fonctionnelle, si elle n’est pas aménagée avec la salle de bain, il est conseillé de l’équiper d’une lave main ainsi que d’un sèche main ou d’une serviette. Il faut également y prévoir une poubelle, un désodorisant et une brosse.

Combien coûte l’aménagement d’un WC conforme aux normes actuelles ?

Actuellement, l’aménagement d’un WC standard coûte en moyenne dans les 500 euros contre jusqu’à 1 000 euros pour une toilette suspendue. Et si vous voulez opter pour un WC lavant ou un WC japonais, tout au minimum il faut avoir un budget de plus de 1 000 euros.

Auteur de l’article : Maude Dergbert

Enseignante en BTS Technico-commercial & coordinatrice de projets événementiels au LYCEE de St Remy depuis 2019

Passionnée par mon métier et la réussite de mes Étudiants, depuis 2019, j’ai rejoint le portail Maisonenergiesrenouvelables.fr/ dont la devise est « Maison Énergies renouvelables », avec pour axe principal l’information des citoyens.

J’ai à cœur de concevoir les solutions pour répondre aux besoins des lecteurs et utilisateurs finaux.